infection urinaire : comment en reconnaître les signes

Pour commencer, il faut savoir qu’une infection urinaire peut se localiser à différents étages des voies urinaires. Selon la localisation de celle-ci, en partant du plus bas au plus haut et de l’extérieur vers l’intérieur, on va parler de :

  • Urétrite si il s’agit d’une infection urinaire au niveau de l’urètre 
  • Prostatite si il s’agit d’une infection urinaire au niveau de la prostate
  • cystite si il s’agit d’une infection urinaire au niveau de la vessie
  • Pyélonéphrite si il s’agit d’une infection urinaire au niveau des Reins

et donc, en fonction de la localisation de l’infection urinaire, les signes ressentis par le patient  vont différer.

Les signes d’une urétrite ou d’une prostatite (chez l’homme), s’apparentent à ceux d’une Pyélonéphrite

Signes de la cystite :

  • Brûlures et/ou picotements lors de la miction[1]
  • Besoin fréquent d’uriner pour de faibles quantités d’urine (pollakiurie)
  • Urgences mictionnelles (urgenturie) avec parfois des fuites d’urine associées
  • Sensation de pesanteur et ou de douleurs dans le bas ventre
  • Urines troubles et/ou malodorantes avec quelques fois la présence saignements (hématurie)

Signes de la Pyélonéphrite :

  • Hyperthermie (fièvre) – Frissons
  • Nausées et +/- vomissements
  • Douleurs lombaires intenses
  • Altération de l’état général et asthénie (fatigue)
  • Hématurie (présence de sang dans les urines)
  • Pyurie (présence de pus dans les urines)

Dans tous les cas, en présence de signes évocateurs, il faut consulter son médecin qui fera confirmer le diagnostic de l’infection urinaire ainsi que la nature de la bactérie en cause par un examen cytobactériologique des urines (ECBU).

[1] Miction = Action d’uriner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *