Nathalie Marin


Je m’appelle Nathalie Marin et je suis infirmière depuis Juin 1992
Un métier de passion que je rêvais déjà de faire dès l’âge de 7 ans, certainement lié au fait que la malformation congénitale avec laquelle je suis née m’a valu de d’avoir passé une grande partie de mon enfance dans les hôpitaux !!

Au début de ma carrière,  je souhaitai travailler en bloc opératoire et j’avais même envisagé de poursuivre ma formation d’infirmière par le diplôme d’IBODE (Infirmier(e) de Bloc Opératoire Diplômé(e) d’Etat). Mais, le hasard d’une très  belle rencontre  professionnelle allait me faire changer d’avis…..

En effet, j’ai commencé ma carrière  dans un service de chirurgie générale,  où se côtoyaient différentes spécialités : orthopédie ; ophtalmologie ; chirurgie esthétique ; viscéral et……UROLOGIE !

A cette époque (années 90), l’accès à l’information n’étant pas celle d’aujourd’hui (vive internet !) quel que soit la spécialité,  les paroles des chirurgiens étaient « paroles d’évangile » !  Fallait-il encore qu’elles existent !

Tout ça pour dire que nous, infirmier(e)s, côtoyions des chirurgiens qui ne prenaient quasi jamais le temps de discuter avec leurs patients.

Jusqu’à ce fameux jour où, j’ai vu le Docteur Bernard M., chirurgien Urologue, s’asseoir sur le lit de son patient,  prendre le temps de lui expliquer ce que l’on allait lui faire, répondre à ses questions et à ses angoisses, le rassurer …. !

A cet instant, mon envie de bloc s’est envolée et ma passion pour l’UROLOGIE est née !

A partir de là, L’UROLOGIE restera le fil conducteur de ma carrière. De 1993 à 2003 au CRRF* Propara de Montpellier au contact des blessés médullaires (paraplégiques, tétraplégiques) où la neuro-urologie tiendra une place prépondérante; puis à la Clinique du Millénaire (34) de 2003 à 2013, en service de chirurgie urologique .

En 2011, besoin de reconnaissance et  perspective d’évolution de carrière,  je m’inscris au Diplôme Inter Universitaire d’Infirmière Experte en Urologie  que j’obtiens en juin 2013.

Engagée dans cette formation diplômante, je sais qu’à la sortie j’aspirerai à transmettre mes connaissances « urologiques » autrement que par les soins et m’interroge avec la clinique sur les possibilités de changement de poste. Sans solution dans cet établissement je m’oriente alors vers l’extérieur et répond à une annonce chez DiaDom alors en recherche d’un poste d’infirmière conseil.

DiaDom me donne cette chance de reconversion, en me recrutant en Février 2013, pour occuper le poste d’infirmière Référente en Urologie et engager la structuration de son équipe d’infirmières relais.

Aujourd’hui, après plus de vingt années passées en structure de soins, je suis heureuse et fière de pouvoir, depuis 4 ans, mettre mon expérience et mon expertise au service des patients, de leurs aidants, de leurs soignants proches (infirmière libérales, médecins) mais également au service de l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise.

En outre, Je reste très impliquée dans l’Association Française des Infirmières et  Infirmiers en Urologie (AFIIU) dont le but est de représenter et de regrouper les infirmières et les infirmiers exerçant en urologie pour  promouvoir leur exercice professionnel, contribuer à leur formation et encourager des actions de recherche et d’ingénierie.

*CRRF : Centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelle